Suivre une formation

Suivre une formation

Formation de branche

AGEFOS PME – CGM accompagne les demandeurs d’emploi au travers d’actions collectives de branche pour faciliter leur reclassement et répondre aux besoins de recrutement des entreprises.

Ces formations s’adressent :

  • à des demandeurs d’emploi issus de la filière qui souhaitent se qualifier pour y exercer un autre métier ;
  • à des demandeurs d’emploi issus d’autres branches ayant un projet de reconversion dans la filière graphique.

Deux types de formation sont proposés :

  • un parcours de pré-qualification aux techniques graphiques ;
  • des formations qualifiantes débouchant sur un CQP.

Parmi les thématiques abordées :

  • la conduite de presse numérique ;
  • la conduite offset ;
  • le façonnage (conduite de plieuse/massicot/encarteuse) ;
  • le prépresse ;
  • le multimédia et les publications numériques ;
  • la sérigraphie.

Ces formations font l’objet de cofinancements : Conseils régionaux, Pôle Emploi, AGEFOS PME-CGM, etc.

Pour plus d’informations, contactez votre conseiller(ère) formation.

 

Contrat de professionnalisation

Contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail en alternance qui permet à un  demandeur d’emploi, âgé de 26 ans ou plus, d’acquérir une expérience professionnelle avec l’appui d’un tuteur et d’accéder à une qualification :  

  • enregistrée au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) ;
  • ou reconnue dans la classification d’une convention collective nationale de branche ;
  • ou ouvrant droit à un certificat de qualification professionnelle de branche ou interbranche (CQP).

Le contrat de professionnalisation associe des actions de formation et l’exercice d’un métier en entreprise. Il peut être conclu sous la forme d’un CDI ou d’un CDD. La durée du contrat est comprise entre 6 mois et un an. Elle peut être portée jusqu’à 24 mois si un accord de branche le permet et jusqu’à 36 mois si le demandeur d’emploi est inscrit depuis plus d’un an à Pôle Emploi.

Le titulaire du contrat de professionnalisation a le statut de salarié. Sa rémunération est égale au SMIC ou à 85% du salaire minimum conventionnel si cette deuxième solution est la plus favorable.

Pour plus d’information contactez Pôle Emploi ou votre conseiller(ère) formation.

 

Préparation opérationnelle à l'emploi (individuelle et collective)

Il existe deux modalités de mise en œuvre de la Préparation opérationnelle à l’emploi :

  • La POE individuelle (POEI)
  • La POE collective (POEC)

La POEI

La Préparation opérationnelle à l’emploi individuelle (POEI) permet à un demandeur d’emploi d’acquérir les compétences requises pour occuper un emploi correspondant à une offre déposée auprès de Pôle Emploi. Cette formation est dispensée avant l’embauche.

Financement

Le financement est pris en charge par Pôle emploi dans la limite de 400 heures, à raison de :

  • 8 € net par heure de formation réalisée avec un organisme de formation externe ;
  • 5 € net par heure de formation réalisée avec un organisme de formation interne.

AGEFOS PME – CGM peut cofinancer la POEI avec le soutien du Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP).

La POEC

La préparation opérationnelle à l’emploi collective permet à plusieurs demandeurs d’emploi de bénéficier d’une formation nécessaire à l’acquisition des compétences requises pour occuper des emplois correspondant à des besoins identifiés par un accord de branche ou un organisme paritaire collecteur agréé. Si plusieurs entreprises recherchent les mêmes compétences, une action de formation collective destinée à des demandeurs d’emploi peut aussi être mise en œuvre.

Financement

AGEFOS PME complète le financement de l’heure de formation, au coût réel et dans la limite d’un plafond de 7€ par heure de formation. (Uniquement pour les formations externes).

Pour plus d’informations contactez Pôle Emploi ou votre conseiller(ère) formation.

Contrat de sécurisation professionnelle

Le contrat de sécurisation professionnelle (CSP) vise le reclassement rapide des salariés licenciés pour motif économique depuis le 1er septembre 2011 par un accompagnement renforcé et des actions de formation.

Le CSP est signé entre Pôle Emploi et le salarié licencié, pour une durée de douze mois. Le salarié a le statut de stagiaire de la formation professionnelle et bénéficie, sous conditions, d’une allocation de sécurité professionnelle plus avantageuse que l’allocation de retour à l’emploi (ARE).  

Après une phase d’évaluation des compétences et d’orientation professionnelle, le bénéficiaire du CSP  bâtit avec son conseiller à Pôle Emploi, un plan de sécurisation professionnelle (PSP). Celui-ci comporte plusieurs volets : aide à la recherche d’emploi, formation, périodes d’activité en entreprise, appui social et psychologique etc.

Pour plus d’information, contacter Pôle Emploi.

Compte personnel de formation

Le compte personnel de formation permet à tous les actifs d’acquérir des droits à la formation mobilisables tout au long de leur vie professionnelle.

Depuis le 1er janvier 2019, le CPF est crédité en euros et non plus en heures. Les heures CPF acquises depuis 2015 et le solde des heures DIF seront monétisés (1). Les droits acquis au titre du DIF sont utilisables jusqu’au 31 décembre 2020.

Tout salarié dont la durée du travail (légale ou conventionnelle) est supérieure ou égale à un mi-temps, sur l’ensemble de l’année, bénéficie d’un crédit de 500 euros, dans la limite de 5000 euros. Les salariés faiblement qualifiés (niveau BEP, CAP) voient leur crédit annuel porté à 800 euros (plafonné à 8000 euros).

Les droits à la formation acquis pendant l’activité sont attachés à la personne. Ils subsistent lorsque la personne change de statut, passant du statut de salarié à celui de personne à la recherche d’un emploi, qu’elle soit inscrite ou non à Pôle Emploi. Toute personnes en recherche d’emploi dispose d’un CPF et conserve le montant en euros capitalisé antérieurement.

Attention : si les demandeurs d’emploi peuvent utiliser leur CPF pendant leur période de chômage, seuls les salariés acquièrent des droits à la formation.

Le CPF peut être mobilisé pour préparer :

  • un diplôme, un titre à finalité professionnelle, un certificat de qualification professionnelle (CQP) ou bloc de compétences, à condition que ceux-ci soient inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP);
  • une certification ou habilitation enregistrée au Répertoire spécifique des certifications et habilitations (RSCH) ;
  • un bilan de compétences, une action de validation des acquis de l’expérience (VAE), les permis B et poids lourds, une action d’accompagnement et de conseil destinée aux créateurs et repreneurs d’entreprises ou une action liée à l’exercice de missions de bénévolat ou de volontariat.

En 2019, dans l’attente de la mise en place de l’application mobile (2), les demandeurs d’emploi qui souhaitent mobiliser leur CPF doivent s’adresser à leur conseiller Pôle emploi.

Lorsque le demandeur d’emploi accepte une formation financée par la Région, Pôle emploi ou l’Association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handicapées (Agefiph), son CPF est débité du montant de l’action de formation réalisée, dans la limite des droits inscrits sur son compte, et après qu’il en ait été informé.

(1) Le taux de conversion a été fixé à 15€/heure.
(2) Une application mobile permettant aux usagers de choisir, de réserver et d’acheter en ligne leurs formations, sans intermédiaire sera lancée à l’automne 2019.

Informations en région

Accédez à l’actualité et aux contacts de votre région.

accéder à la carte
haut de page
connexion