Focus sur la réforme de la formation professionnelle

Publiée au « Journal officiel » du 6 septembre 2018, la loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » lève le voile sur ce que sera demain le nouveau paysage de la formation professionnelle. Cette loi pour l’emploi, qui veut instaurer un système de flexisécurité à la française, consacre la reprise en main du système de formation par l’Etat au détriment des partenaires sociaux et des Régions. Elle parie également sur l’individu, acteur de sa formation.

Cette réforme de grande ampleur concerne aussi bien les dispositifs que les financements et les acteurs. Avec une rénovation complète de la gouvernance du système : création d’une agence nationale de régulation, France Compétences ;  transformation des OPCA (organismes paritaires collecteurs agréés en OPCO (opérateurs de compétences), etc.

La mise en œuvre de la réforme s’échelonnera dans le temps car de nombreux textes (décrets, ordonnances) doivent encore en préciser l’application mais l’essentiel du dispositif sera opérationnel au 1er janvier 2019.

A noter : la loi du 6 septembre 2018 comporte également des mesures pour l’élargissement de l’assurance chômage, l’égalité hommes/femmes, l’emploi des personnes handicapées et la lutte contre les fraudes au travail détaché.

  • Ce qui change pour les individus

Le compte personnel de formation est monétisé. Le compteur en heures  disparaît, dès le 1er janvier 2019, au profit d’un CPF calculé en euros, alimenté à hauteur de 500 euros par an pour les salariés travaillant au moins à mi-temps, dans la limite d’un plafond de 5000 euros, hors abondement. Les salariés peu ou faiblement qualifiés (non titulaires d’un diplôme ou d’un titre de niveau V) bénéficieront de droits majorés : 800 euros par an avec un plafond de 8000 euros, hors abondement. Le CPF peut être abondé par Pôle Emploi, les Régions, les branches et les entreprises.

Une application mobile dédiée permettra de gérer son CPF directement depuis un smartphone.

Un CPF de transition professionnelle remplace le congé individuel de formation (CIF). Destiné à financer des formations longues, permettant de changer de métier ou de profession, il sera géré par des Commissions paritaires interprofessionnelles régionales (CPIR), agréées par l’Etat, qui se substitueront aux Fongecif.

Plus d’accompagnement avec le renforcement du conseil en évolution professionnelle, gratuit et ouvert à toute personne souhaitant être accompagnée dans la construction de son projet professionnel.

  • Ce qui change pour les entreprises

Une contribution unique à la formation professionnelle est instaurée : elle regroupe l’actuelle contribution des entreprises au financement de la formation professionnelle (0,55% ou 1% de la masse salariale annuelle brute selon l’effectif de l’entreprise) et la taxe d’apprentissage (0,68% ou 0,44% en Alsace-Moselle). S’y ajoutent une contribution de 1% destinée à financer le CPF des salariés en contrat à durée déterminée et pour les entreprises de 250 salariés et plus n’employant pas au moins 5% d’alternants, la contribution supplémentaire à l’apprentissage (CSA).

Le plan de formation devient « plan de développement des compétences ». Son élaboration est simplifiée. Les catégories (adaptation au poste de travail, développement des compétences, professionnalisation) sont supprimées. Le plan de formation des TPE/PME (moins de 50 salariés) est financé par un système de mutualisation et de solidarité des grandes entreprises via une contribution réservée aux TPE/PME.

La définition de l’action de formation est élargie, intégrant, dans certaines conditions qui seront précisées par décret, les formations réalisées à distance ou en situation de travail.

  • La loi réforme profondément la formation en alternance.

L’accès à l’apprentissage est facilité :

  • Pas de refus de contrat pour raisons financières ;
  • Possibilité de conclure un contrat jusqu’à 30 ans ;
  • Rupture facilitée en cas de difficultés ;
  • Plus de souplesse pour l’apprentissage des mineurs (durée du travail)
  • Enregistrement simplifié ;
  • Aide unique aux entreprises de moins de 250 salariés pour le recrutement d’un apprenti préparant un diplôme de niveau inférieur ou égal au baccalauréat.

La loi supprime la période de professionnalisation remplacé par un nouveau dispositif de « reconversion ou promotion par alternance » Pro A. Celui-ci doit permettre aux salariés en CDI d’un niveau défini par décret de changer de métier ou de bénéficier d’une promotion sociale ou professionnelle par des actions de formation.

Le contrat de professionnalisation est maintenu avec des règles de financement rénovées (prise en charge du contrat, du tuteur et des frais annexes). Il peut être exécuté en partie, à l’étranger, pour une durée maximale d’un an, et permet désormais de préparer un CQP (certificat de qualification professionnelle).

 

De l’OPCA à l’OPCO

Les opérateurs de compétences vont succéder aux actuels organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA), dans le cadre de la transformation du fonctionnement et du financement de la formation professionnelle, autour d’un nouvel acteur national, France Compétences. Désormais, une dizaine d’opérateurs de compétences pourraient regrouper les différents secteurs économiques avec une exigence de cohérence des filières, des métiers et des compétences.

Les collectes légale et conventionnelle seront désormais transférées aux URSSAF. Les OPCO auront pour mission d’aider les branches professionnelles et les entreprises à anticiper les mutations technologiques et leurs effets sur l’emploi, les nouveaux besoins en compétences, les implications sur la formation et la reconversion et la sécurisation des parcours des salariés.

Cofinancements : un levier efficace pour étoffer vos projets de formation

En 2017, AGEFOS PME-CGM a mobilisé 1,82 million d’euros de subventions pour cofinancer 3,18 millions de projets. Un complément indispensable pour les entreprises qui peuvent ainsi accéder à des formations plus ambitieuses et disposer de moyens supplémentaires pour former davantage de salariés.

Car au-delà de la prise en charge d’AGEFOS PME-CGM, l’intervention de cofinanceurs tels que les Conseils régionaux, l’Etat, l’Union européenne, le FPSPP (Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels) permet de réduire la part financée par les entreprises. Et ce d’autant plus facilement qu’AGEFOS PME-CGM recherche les partenariats financiers et négocie les subventions et leurs modalités d’utilisation.

La participation des cofinanceurs est en effet soumise à conditions mais, en règle générale, elle finance l’accompagnement stratégique des entreprises (mutations technologique, organisationnelles, repositionnement, recherche de nouveaux marchés), la sécurisation des parcours et le développement de nouvelles compétences. L’analyse des dossiers portés par AGEFOS PME-CGM montre que les entreprises mobilisent aussi les cofinancements quand elles investissent dans un nouveau matériel, pour former leur dirigeant, installer un ERP, repenser leur démarche commerciale et former leurs commerciaux, etc.

Plus de 50% des subventions mobilisées ont été alloués à des entreprises de moins de onze salariés. Ainsi, une TPE qui a investi en finition pour diversifier sa production et élargir sa clientèle a-t-elle pu monter un projet ambitieux associant formation technique, perfectionnement à la vente dans le façonnage et formation à l’utilisation d’un ERP. Le FPSPP a financé 70% des 34 000 euros investis.

Parmi les entreprises de plus de onze salariés qui ont bénéficié d’un cofinancement, une PME positionnée sur des marchés liés à la santé qui souhaitait former ses salariés dans le cadre d’une démarche qualité. Objectifs : améliorer la qualité de service pour fidéliser la clientèle et s’assurer de nouveaux débouchés. Seize salariés ont suivi une formation aux normes Iso liées à l’informatique et sur les 22 000 euros investis dans ce projet, 35% ont été financés par le FSE (Fonds social européen).

Dans la même tranche d’effectif, une entreprise qui utilisait, à parts égales, l’impression offset et l’impression numérique souhaitait développer l’impression numérique pour investir de nouveaux marchés. Pour s’en donner les moyens, elle a construit un projet de formation autour de l’accompagnement au changement. Avec trois priorités à terme: améliorer le service clients, aider les salariés à mieux vivre le changement, maîtriser les relations commerciales en ligne. Ce projet d’un montant de 22000 euros qui a aussi permis de fédérer les salariés autour d’objectifs communs a été cofinancé à hauteur de 62% par le FPSPP.

Vous avez un projet de formation. N’hésitez pas à contacter votre conseiller(ère) formation qui regardera si vous pouvez bénéficier d’un financement complémentaire.

Une plateforme digitale pour accéder aux compétences de demain

D’ici la fin de l’année, les entreprises et les salariés des Industries graphiques auront librement accès à la première plateforme de formation digitale totalement dédiée à nos secteurs. Avec « Ma Learning Fab », AGEFOS PME – CGM* ouvre un espace innovant où chacun, salarié, jeune, demandeur d’emploi, pourra se former aux métiers des Industries graphiques et s’approprier les compétences de demain.

Cette nouvelle plateforme doit permettre d’accompagner les entreprises et les salariés dans la transition numérique en leur proposant de nouvelles pratiques pédagogiques. Chaque utilisateur de la plateforme devient acteur de sa formation et peut associer formation avec Ma Learning Fab et formation en présentiel.

Aujourd’hui, douze modules portant sur des savoirs de base, les «essentiels», ont été finalisés. Ils ont été conçus avec des organismes de formation (AFI-LNR AMIGRAF, GRAFIPOLIS et MEDIAGRAF) et des enseignants qui ont été formés à l’ingénierie pédagogique numérique et qui, à l’avenir, pourront développer de nouveaux modules. L’offre de formation de Ma Learning Fab a en effet vocation à s’étoffer et la plateforme à s’enrichir de contributions diverses, dont celles des entreprises.

 

 

*Dans le cadre d’un partenariat avec l’IDEP (Institut de développement et d’expertise du plurimédia) et Union inter-secteurs papiers cartons pour le dialogue et l’ingénierie sociale (UNIDIS).

100 % FORMATION, nouvelle formule

Un large choix de formations pour soutenir le développement des compétences et des qualifications de vos collaborateurs.

Pour répondre aux besoins de ses adhérents, AGEFOS PME-CGM propose désormais plus de 70 thèmes organisés en trois familles (Axe 1 : techniques métiers, fondamentaux et expertises – Axe 2 : les métiers en développement – Axe 3 : les actions transversales et réglementaires), avec des modalités innovantes et adaptées aux contraintes professionnelles.

Nous vous invitons à découvrir les visioformations tutorées permettant de se former en toute liberté, à distance, et un choix varié de formations en présentiel de courte durée, disponibles sur l’ensemble du territoire.

UN DISPOSITIF 2018-2019 : 100 % SIMPLIFIÉ

Les frais pédagogiques sont totalement pris en charge par AGEFOS PME-CGM sur les fonds mutualisés.

Les programmes des formations et coordonnées des organismes de formation seront disponibles en ligne fin octobre sur le site www.agefospme-cgm.fr (rubrique « entreprise »- offre de service CGM). L’instruction administrative des dossiers est simplifiée au maximum grâce aux conventions de partenariat établies avec les organismes de formation retenus.

En pratique

Pour bien préparer le départ en formation des salariés, prenez contact le plus tôt possible avec l’organisme de formation, afin d’organiser leur inscription.

Qui peut bénéficier du 100 % FORMATION ?

Les salariés des entreprises de la Communication Graphique et des Multimédias s’étant acquittées de leurs contributions formation auprès  d’AGEFOS PME-CGM (offre exclusivement réservée aux entreprises de moins de 50  salariés).

Quel financement ?

Les coûts pédagogiques des actions 100 % FORMATION sont entièrement et directement pris en charge par AGEFOS PME-CGM.

Comment s’inscrire ?

L’entreprise peut inscrire un ou plusieurs salariés à une formation ou à un parcours de formation (plusieurs actions).

 

AGEFOS PME-CGM passe l’activité formation en revue

En 2017, les engagements financiers et le nombre de stagiaires se sont stabilisés.

Analyse de la collecte, des engagements financiers et des principaux dispositifs de formation, bilan des mesures pour l’emploi et le développement des compétences, retour sur l’apprentissage (1), etc, autant de sujets abordés par la dernière « Etude de l’activité formation dans les secteurs de la Communication graphique » réalisée par AGEFOS PME-CGM.

Impactée par les restructurations (-2,5% d’entreprises et -3% de salariés), la collecte gérée par AGEFOS PME-CGM a reculé de 5% en 2017. Avec 4145 entreprises employant près de 51 000 salariés, le secteur a en effet continué à se contracter mais les engagements financiers globaux (13,38 M €) et le nombre de stagiaires (9053) se sont stabilisés.

Les engagements liés au plan de formation ont reculé de 12% avec un repli du nombre de dossiers cofinancés et une durée de formation moindre dans les entreprises de moins de 11 salariés (25 h en moyenne). Toutefois, le nombre de stagiaires progresse légèrement (7622 stagiaires, soit +4 %) grâce au plan de formation des entreprises de 11 salariés et plus.

Orientée vers des actions de formations qualifiantes et plus longues, la période de professionnalisation a cependant été beaucoup moins utilisée en 2017. En effet, si elle a concerné quatre fois moins de stagiaires (215), la durée moyenne de formation a été multipliée par quatre (82 h). Les embauches en contrat de professionnalisation ont fortement progressé (428 dossiers, soit + 29%) témoignant de la dynamique du secteur et du besoin de personnel qualifié.

Le compte personnel de formation (CPF) continue à monter en puissance. 664 stagiaires l’ont utilisé en 2017 (68 % de plus qu’en 2016), principalement sur le temps de travail. Ces formations, certifiantes ou qualifiantes, concernent essentiellement des actions d’ordre réglementaire (CACES, SST, etc.) et des formations transversales (bureautique, langues étrangères, etc.).

Enfin, pour compléter ces dispositifs de formation, AGEFOS PME-CGM accompagne les projets des entreprises et des salariés. Il a ainsi levé 1,83 M € de financements supplémentaires auprès de ses partenaires institutionnels pour cofinancer 3,19 M € de formations. Il a aussi cofinancé des actions en faveur des demandeurs d’emploi et des salariés en chômage partiel et soutenu la formation des jeunes en subventionnant les établissements scolaires de la branche.

(1) AGEFOS PME-CGM a récemment publié son « Panorama national de l’apprentissage dans les métiers de la Communication et des Industries graphiques ».

Agenda formations

Les organismes de formation partenaires de la filière Industrie graphique proposent des formations continues dont les sessions commenceront à partir d’octobre.

GOBELINS, l’École de l’image, vous propose un panel complet de formations professionnelles : du perfectionnement sur les logiciels classiques de mise en page, d’illustration et de retouche à l’acquisition de nouvelles compétences qui permettent aux maquettistes ou designers graphiques d’aujourd’hui de s’orienter vers la communication numérique sur le web, ou la production de graphiques animées à partir de typographie, logo, photo, …

InDesign – Perfectionnement, 3 jours, 1217€, du 3 au 5 décembre 2018

https://www.gobelins.fr/formation/me82-indesign-perfectionnement

InDesign – Optimiser votre productivité, 5 jours, 1778€, du 12 au 16 novembre

https://www.gobelins.fr/formation/me87-indesign-optimiser-votre-productivite

Graphiste web, 10 jours, 3900€, du 19 au 30 novembre

https://www.gobelins.fr/formation/dw51-graphiste-web

HTML et CSS – Initiation, 3 jours, 1340€, du 5 au 7 novembre et du 3 au 5 décembre

https://www.gobelins.fr/formation/mm60-html-et-css-initiation

Webdesign avec WordPress, 10 jours, 3900€, du 10 au 21 décembre

https://www.gobelins.fr/formation/mm25-webdesign-avec-wordpress Motion Design 2D, 10 jours, 3900€, du 12 au 23 novembre et du 3 au 14 décembre

https://www.gobelins.fr/formation/mm15-motion-design-2d

——————————————

Grafipolis, l’École des métiers graphiques et plurimédia, est un établissement spécialisé dans la formation d’apprentis, de salariés, de demandeurs d’emploi et de congés individuels de formation, pour les secteurs des Industries Graphiques, de l’Inter-secteur Papier Carton et de la signalétique et de l’enseigne.

Optez pour la formation Conducteur de presse flexographique, validée par une double certification CQP/CQPI(*)

Un métier passionnant et qualifié dans le domaine du packaging

Une formation professionnelle et qualifiante pour les imprimeurs en flexographie

Une intégration professionnelle réussie en entreprise

Les avantages pour l’entreprise

Investir dans le potentiel de ces opérateurs, c’est :

Garantir la compétitivité de l’entreprise grâce à l’optimisation des moyens de production

Certifier l’engagement qualité mis en œuvre par l’implication de l’équipe

Pérenniser la notoriété de l’entreprise au regard de l’expertise métier

Qui peut postuler ?

Des étudiants ou demandeurs d’emploi dans le cadre d’un contrat de professionnalisation.

Les avantages du contrat de professionnalisation : vous suivez une formation en alternance : vous combinez travail en entreprise et formation théorique ; vous vous professionnalisez. L’entreprise, par le biais du tuteur, vous transmet ses savoir-faire ; vous êtes rémunéré pendant votre formation en tant que salarié ; vous mettez en pratique les enseignements théoriques ; vous accédez plus facilement à l’emploi grâce à l’expérience professionnelle acquise.

Des salariés :

dans le cadre du compte personnel de formation (CPF) ;

dans le cadre de la période de professionnalisation ;

dans le cadre d’un congé individuel de formation (CIF).

 

Début de la formation : lundi 22 octobre 2018

Contact :

Conseillère formation continue

Angélique Eléouët

a.eleouet@grafipolis.fr

02 40 50 24 47

06 44 15 06 60

(*) CQP et CQPI : CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE et CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE INTER-BRANCHES.
(**) RNCP : RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES.
haut de page
connexion